Répertoire MAO

Clique sur les sections pour accéder aux définitions.

0 DB SPL
Unité de pression sonore référencée par rapport au seuil d’audibilité.

0 VU
Niveau normalisé correspondant à la graduation 0 (100 %) du Vu-mètre.

AAC
Le format AAC, Advanced Audio Coding, est un codec audio basé sur la norme Mpeg4. On le surnomme aussi MP4. Ce format compressé serait vu comme le successeur du  MP3.

AAD
Analog-Analog-Digital – Sigle figurant sur certains Compact Disc indiquant un enregistrement et un mixage en analogique et l’emploi de matériel numérique pour le transfert sur le support final..

AC3
Autre nom du codage Dolby Digital . Standard de codage audionumérique compressé, multicanal, mis au point par Dolby, utilisé notamment pour la restitution des canaux 5 + 1 audio des laserdiscs vidéo et du DVD.

AC
Alternative current = courant alternatif.

ACCORD
Ensemble de trois notes de musique, ou d’avantage, jouées simultanément.

ADAPTATEUR MIDI
Câble adaptateur permettant le raccordement d’instruments MIDI sur le port joystick d’une carte son. La connexion à un instrument MIDI s’effectue par des prises DIN 5 broches (MIDI IN et MIDI OUT).

ADAT
Alesis Digital Audio Tape . Multipiste numérique et format d’ interface numérique 8 canaux créé par Alesis en 1992. Utilise des cassettes Super-VHS et propose jusqu’à une heure d’enregistrement sur huit pistes. 16 ADAT peuvent être reliés ensemble. Le format courant est 20 bits 48 Khz. Format standard d’interface numérique utilisant un connecteur et de la fibre optique sur de nombreux équipements audio : consoles, synthés, enregistreurs.

ADD
Format standard d’interface numérique utilisant un connecteur et de la fibre optique sur de nombreux équipements audio : consoles, synthés, enregistreurs.

AD / DA
Analogue-Digital/Digital-Analogue Convertisseur Analogique Numérique/NumériqueAnalogique.

ADSR
Attack-Decay-Sustain-Release Attaque, Déclin, Soutien et Relâchement. Ces 4 phases définissent l’enveloppe d’un son.

AES / EBU
Audio Engineering Society/ European Broadcasting Union Ces deux associations ont donné leur nom à un standard matériel et logiciel de transmission de signaux stéréo numériques.

AES / EBU
After Fader Listening : Sur une table de mixage, écoute prélevée après fader.

AFTERTOUCH
Réglage permettant de faire varier l’effet de pression sur les touches d’un clavier.

AIFF
Audio Interchange File Format – Format de fichier son Apple-Macintosh correspondant à une qualité CD.

ALGORITHME
Dans les effets numériques, ce mot désigne la manière dont les calculs sont effectués à l’intérieur d’un programme permettant de modifier le son original.

ALIASING
Distorsion qui apparaît durant la conversion analogique numérique ou durant la conversion d’un fichier vers une fréquence d’échantillonnage plus faible. Afin de remédier à ce problème, les convertisseurs utilisent des filtres anti-aliasing.

ALIMENTATION FANTÔME
Système permettant d’alimenter un microphone en courant continu par les câbles de liaison.

AMPLIFICATEUR
Appareil qui augmente l’amplitude des signaux électriques – composant d’un chaîne HIFI.

AMPLITUDE
C’est la valeur maximale d’une grandeur (pression, intensité).

AN / NA
A/D – D/A en anglais Analogique/Numérique ou Numérique/Analogique Convertisseur transformant des informations analogiques en données numériques et inversement. Voir aussi échantillonnage et quantification.

ANALOGIQUE
Un signal audio analogique est constitué par des mouvements oscillatoires continus produits de manière ininterrompue.

ANALYSE SPECTRALE
Consiste à rechercher et à représenter graphiquement les intensités relatives des fréquences composant un objet sonore.

ARTEFACT
En restauration audio, les outils de traitements audionumériques font parfois apparaître des bruits parasites qui altèrent le son d’origine. Les artefacts s’apparentent à des sifflements et bruits de robots. On les limite en veillant à ne pas trop pousser les réglages lorsqu’on applique un denoiser par exemple.

ASIO
Audio Stream Input Output – Norme de drivers de la société Steinberg permettant de gérer le contrôle d’une carte son.

ASSERVIE
Se dit d’une enceinte équipée d’un amplificateur intégré.

ATTAQUE
Temps que met un signal pour atteindre son maximum ; les percussions présentent une attaque brève, alors que celle des instruments à cordes est longue. Dans le cas des traitements dynamiques, le temps d’attaque indique la vitesse à laquelle la variation de gain s’opère.

ATTENUATEUR
Potentiomètre de niveau ou dispositif permettant d’atténuer un signal électrique (en dB).

AUTOMATION
En MAO ce terme correspond à l’enregistrement et la reproduction automatiques des mouvements appliqués aux commandes (faders, potentiomètres, commutateurs). De nombreux réglages peuvent ainsi être sauvegardés puis retravaillés par le musicien (son non satisfaisant ou expérimentation).

AUTOPAN
Cet effet déplace périodiquement le son à travers l’espace stéréo (gauche-droite).

AUX
Abréviation du terme auxiliaire.

AUXILIAIRE (DEPART)
Sortie complémentaire indépendante du mixage principal, destinée aux retours de scène et aux départs d’effets.

AUXILIARY SEND
Voir départ auxiliaire.

BACKGROUND NOISE
Bruit de fond.

BALANCE
Dans un système stéréo, ce réglage permet le placement des sons à gauche, au centre ou à droite. Il est aussi appelé PAN ou panoramique.

BALANCED
Symétrique.

BANDE PASSANTE
(BP) – Spectre des fréquences reproduites par un système électroacoustique. Plus la fourchette est large, plus le système est apte à reproduire les sons les plus graves ou les plus aigus.

BANDWIDTH
Bande passante.

BARRE DE MELANGE
Système conducteur pouvant prendre la forme d’un fil rigide, d’une piste de circuit imprimé ou d’un câble en nappe qui collecte les signaux issus des différentes voies d’une console de manière à les envoyer vers les groupes, départs ou départs auxiliaires (bus).

BOITE A RYTHMES
BAR – Générateur de sons simulant ou reproduisant des instruments à percussion dans un séquenceur intégré.

BOITE DE DIRECT
Boîte de DI – Boîtier permettant de réaliser l’adaptation de niveau, d’impédance et de connectique entre un instrument électrique et une entrée de console de mixage.

BF
Basse fréquence – Concerne les fréquences audibles.

BIT
Constitue le plus petit élément en technique numérique. Ses valeurs sont 0 ou 1 .

BONNETTE
Dispositif acoustico-mécanique, destiné à éliminer les effets du vent et des plosives sur
un microphone (bonnette anti-vent).

BOOMER
Haut-parleur destiné à la reproduction des sons graves (fréquences basses).

BOUCLE
Loop – Partie d’une onde ou d’une séquence musicale répétée plusieurs fois..

BOUCLE DE MASSE
Antenne formée par les connexions de masse des appareils, qui récupèrent les rayonnements environnants. Configuration des liaisons de masse d’un système qui autorise la circulation de courants perturbateurs. Si ces derniers sont engendrés par l’alimentation, ils se traduisent par l’apparition de ronflements audibles.

BOUNCE
En production musicale, le terme bounce fait référence au mixage de plusieurs pistes en une seule, mono ou stéréo.

BPM
Beats Per Minute – Beats par minute – Nombre de pulsations par minute définissant le tempo d’un morceau. Dans une mesure à signature 4/4, c’est le nombre de noires par minute. Dans une mesure à 2/2, c’est le nombre blanches …

BRUIT AMBIANT
Bruit de fond inhérent à un lieu et lié à l’activité humaine (climatisation, conversations, moteurs, machines).

BRUIT BLANC
Correspond à un bruit d’une fréquence spectrale de 1, c’est-à-dire qu’il contient toutes les fréquences audibles entre 20 Hz et 20 KHz à proportions égales. L’oreille humaine étant plus sensible aux fréquences hautes, le bruit blanc est un son très sifflant dont la valeur des échantillons est choisie de manière aléatoire.

BRUIT DE FOND
Souffle généré par les composants électroniques d’un système. Ce fond sonore parasite peut gêner la perception des signaux faibles dans un enregistrement.

BRUIT MARRON
Correspond à un bruit d’une fréquence spectrale de 1/f², ce qui signifie, en d’autres termes, que le bruit a beaucoup plus de fréquences basses. Le son est semblable à celui d’une chute d’eau ou du tonnerre. L’onde du bruit marron suit une courbe de mouvement brownien (d’où le nom du bruit, « brown », en anglais). C’est-à-dire que l’échantillon suivant dans la forme d’onde est égal à l’échantillon précédent, plus une petite quantité aléatoire. Sur un graphique, cette forme d’onde ressemble à une chaîne de montagnes.

BRUIT ROSE
Correspond à un bruit d’une fréquence spectrale de 1/f : la densité de puissance sonore diminue de 3 dB par Octave. Il s’agit du bruit qui sonne le plus naturel. En appliquant un égaliseur aux sons, vous pouvez générer des bruits de pluie, de chute d’eau, de vent, de rivière et d’autres sons naturels. Le bruit rose se situe exactement entre les bruits marron et blanc (d’où l’ancienne appellation de « bruit ocre »). Il n’est ni aléatoire, ni prévisible ; sa représentation visuelle est du type fractal. Lorsque vous effectuez un zoom avant sur ce bruit, la seule différence du motif est son amplitude inférieure.

BUNDLE
Terme anglais qui signifie en jargon commercial “livrés ensemble et non séparables” .

BUS
Terme utilisé pour désigner soit une barre de mélange, soit un système conducteur qui distribue une tension d’alimentation à différents circuits.

CAISSON
Voir subwoofer.

CALER UN SAMPLE
Consiste à modifier la durée d’un sample pour en adapter le rythme lorsqu’il est joué en boucle.

CARDOIDE
Directivité d’un microphone favorisant la face avant (diagramme en forme de coeur).

CD
Compact Disc.

CENTRALE (VOIE)
Dans un système multivoie, cette enceinte reçoit les dialogues et se place entre les 2 voies frontales.

CHORUS
Effet sonore électronique ou numérique obtenu en désaccordant deux signaux identiques de manière à
obtenir un léger battement.

CLICK
Clic – Bruit caractéristique résultant d’une rayure de la surface d’un disque vinyle (outil de nettoyage = declicker).

CODEC
COdeur-DECodeur. Un CODEC est un logiciel dépourvu d’interface graphique. Il est généralement au service d’un autre programme pour lire (décoder) ou enregistrer (encoder) un flux audio ou vidéo. Chaque CODEC audio produit son format de fichier spécifique comme le MP3, WMA ou OGG.

COMPRESSEUR
Matériel ou logiciel destiné à réduire la dynamique d’une modulation. Limite les passages forts tout en boostant les passages les plus faibles. Permet de sortir une voix ou un instrument dans un morceau un peu confus.

CONTROL ROOM
Cabine d’un studio ou régie technique.

CONVERTISSEUR ANALOGIQUE DIGITAL
Dispositif chargé de transformer les données analogiques en données numériques codées. La conversion de signaux analogiques se traduit par une suite de valeurs numériques régulièrement espacées dans le temps et exprimée sous forme de nombres binaires. Plus un convertisseur opère sur un grand nombre d’éléments binaires, ou bits, meilleure est la résolution du processus de quantification. On peut rencontrer ce type de convertisseur à l’entrée de générateurs d’effets ou encore de consoles.

COULEUR D’UN BRUIT (BLANC – ROSE –MARRON)
Un générateur de bruit aléatoire produit des sons de différentes couleurs. Le terme de couleur est utilisé pour décrire la composition spectrale du bruit; chaque couleur a ses propres caractéristiques. La génération de bruit est utile pour la création de sons apaisants tels que le bruit d’une chute d’eau et pour la génération de signaux pouvant être utilisés pour vérifier la réponse en fréquence d’un haut-parleur, d’un micro ou d’un autre composant du système audio.

COUPE-BANDE
Filtre éliminant une bande de fréquences mais laissant passer les fréquences inférieures et supérieures. Le filtre “Notch” permet par exemple de supprimer des fréquences précises (50/60 Hz) en créant un “creux” dans la bande passante.

CRACKLES
Craquements entendus lors de la lecture d’un disque vinyle (outil de nettoyage = decrackler).

CRETE
Niveau instantané maximal d’un signal.

CRETE-METRE
Appareil permettant de visualiser les pointes de modulation.

CROSSEFADE
Opération qui consiste à atténuer une source sonore pendant que l’on augmente le niveau d’une seconde source. C’est l’équivalent sonore d’un fondu enchaîné entre 2 images.

CUE
Point de repère sur une bande, un mixage, un fichier audionumérique, un événement MIDI.

CUE LISTE
Liste chronologique d’événements dans un logiciel audio.

CUT
Mise hors service d’une voie ou d’une fonction.

CUTT-OFF FREQUENCY
Fréquence de coupure d’un filtre.

DAT
Digital Audio Tape. Format d’enregistrement magnétique numérique sur cassette, utilisant un système à têtes rotatives.

DATA
Information numérique utilisée par un appareil numérique (ordinateur, synthétiseur, séquenceur).

DECAY
Dans le schéma graphique de l’enveloppe d’un son, le decay correspond au moment où l’intensité d’un son retombe jusqu’à un niveau stable.

DECIBEL
Symbole dB – Unité de mesure d’un niveau sonore. Dixième partie du Bel – la variation est logarithmique : + 6 dB n’est pas l’équivalent de 6% en plus mais double le niveau sonore.

DB FS
db FS = Full Scale = pleine échelle. Unité qui exprime le niveau d’un signal numérique par rapport au niveau de saturation numérique (clips au dessus de 0 dB fs).

DBA
dba – Niveau d’intensité sonore pondéré en fonction de la courbe physiologique de l’oreille.

DBM
dBm – Unité de mesure exprimant un niveau électrique référencé par rapport à une puissance de 1 mW sous 600 Ohms (0,775 V).

DB / OCTAVE
Moyen d’exprimer la pente d’atténuation d’un filtre; plus la pente en dB/octave est importante, plus le filtre est efficace.

DBU
dBu – Niveau électrique référencé par rapport à une tension de 0.775 V en ne tenant pas compte de l’impédance. Dans le domaine professionnel, les matériels ont des niveaux d’entrée/sortie à +4 dBu.

DBV
Niveau électrique référencé par rapport à 1 V. Dans le domaine grand public, les matériels ont des niveaux ligne d’entrée/sortie à -10dBV.

DB COMPARES
0Vu = – 18 dB FS = + 4dBu = – 10dBV = – 8dB peak

DECLICKER
Outil de restauration audio permettant de supprimer les clicks (clics) d’un disque vinyle.

DE-ESSER
Outil de restauration qui permet de supprimer les sons sifflants donnés par la lettre “s” (atténuation des fréquences supérieures à 6 KHz).

DELAY
Délai – Effet sonore retardant le signal original de quelques microsecondes à plusieurs secondes (écho).

DENOISER
Outil de restauration qui permet d’atténuer ou de supprimer le bruit de fond présent dans un enregistrement.

DEPART AUXILIAIRE
Sur une console de mixage ce dispositif permet de prélever le signal avant ou après fader au niveau souhaité.

DEPTH
Réglage définissant l’importance de la modulation d’un paramètre par un autre.

DESTRUCTIF
Dans un logiciel audio, un enregistrement est dit destructif lorsque les nouvelles données enregistrées écrasent les anciennes sans possibilité de rétablir ces dernières. Sur la plupart des stations de travail audionumérique l’édition non destructive permet de pouvoir comparer plusieurs versions de travail enregistrées sur le disque dur.

DIAPHONIE
Une partie du signal passant par l’un des canaux stéréophoniques peut perturber la canal voisin. Indiquée en dB, la diaphonie est donc le rapport entre la voie gauche et droite: plus le chiffre est grand mieux cette séparation est respectée.

DIGITAL
Terme anglais généralement utilisé pour désigner un calcul ou un affichage numérique, par opposition à analogique.

DIRECT-TO-DISK
Abréviation DtD Technique d’échantillonnage direct sur disque dur permettant l’enregistrement et la lecture de données audionumériques en temps réel sur un nombre de pistes déterminé. Suivant l’espace disponible sur le disque dur, cette méthode peut permettre l’enregistrement de gros fichiers car elle ne fait pas appel à la mémoire vive du micro (RAM). Le temps d’accès à cette mémoire de masse doit être extrêmement rapide.

DIRECTX
Interface de programmation permettant d’utiliser les ressources multimédias de Windows dans la gestion des sons sur PC (voir plug-ins).

DISPLAY
Ecran ou fenêtre d’affichage des informations d’un système.

DITHERING
Ajout d’un faible bruit blanc à un signal numérique juste avant quantification. Ce procédé dégrade un peu le rapport signal/bruit mais les signaux faibles s’en trouvent moins déformés.

DOLBY DIGITAL
Norme allant du 2.1 au 7.1 très utilisée pour les DVD.

DOLBY PROLOGIC
Evolution du Dolby Surround. Il ajoute une voie centrale aux voies existantes. La voie surround est monophonique.

DOLBY SURROUND
Evolution du Dolby Stéréo qui ajoute aux 2 voies principales une 3ème voie mono répartie sur 2 enceintes surround.

DTS
Digital Theater System – Format proche du Dolby Digital utilisant également 6 canaux. La compression moins importante produit un son de meilleure qualité.

DSP
Processeur dédié au traitement en temps réel des signaux audionumériques.

DYNAMIQUE
Ecart entre le niveau le plus fort et le niveau le plus faible d’un signal (niveau utile/bruit). Elle est mesurée en décibels et est liée au nombre de bits (6dB/bit). Plus la résolution (nombre de bits) est importante, plus la dynamique est élevée . Par exemple, en 16 bits, on peut enregistrer des signaux d’une dynamique de 96 dB (16*6 dB/bit=96 dB)

EBU
European Broadcasting Union ; organisme européen de radiodiffusion, définissant certains standards. Le code EBU est la version européenne (50 Hz) du code SMPTE (60 Hz).

EHANTILLON
1 – Son numérisé
2 – Sample

ECHANTILLONNAGE
Etape de la numérisation qui correspond au découpage d’un signal audio en éléments de très courte durée. Ex.: fréquence d’échantillonnage 44.1 KHz = 44100 échantillons par seconde d’audio – voir fréquence d’échantillonnage.

ECHO
Simulation d’un effet qui se répète à plusieurs reprises.

EDITEUR AUDIO
Un éditeur audio est un logiciel qui permet diverses manipulations sur les fichiers audio. L’acquisition est l’étape qui consiste à transférer les informations sonores sur le disque dur, sous la forme d’un fichier audio. L’édition consiste à visualiser le fichier obtenu pour utiliser des commandes de base comme copier, coller, couper.
D’autres fonctions sont également disponibles comme l’application d’effets (écho, réverb, flanger) ou le traitement des bruits par des outils de nettoyage (denoiser, declicker, decrackler, et filtres divers). Certains logiciels possèdent aussi une option de gravure de CD.

EFFET
Ce terme générique désigne la modification des paramètres sonores d’un signal. Les principaux effets sont décrits dans la page effets.

EGALISATION
Opération consistant à modifier la réponse en fréquence d’un système de diffusion.

EGALISEUR GRAPHIQUE
Filtre comportant plusieurs fréquences fixes dont le gain est variable.

EGALISEUR PARAMETRIQUE
Filtre comportant des réglages en fréquences, gain et pente.

ENCODEUR
Encoder en anglais. Logiciel utilisant un ou plusieurs CODECS pour encoder un fichier audio dans un ou des formats particuliers (MP3, WMA, OGG…) – voir CODEC .

EGALISEUR
Correcteur ou equalizer en Anglais – Dispositif permettant de modifier le timbre d’un son en lui ajoutant ou en lui retirant des fréquences. Différents types existent : graphique, paragraphique paramétrique, semiparamétrique.

ENHANCER
Effet augmentant le nombre d’harmoniques dans un signal audio (produites par distorsion puis réinjectées à faible dose dans le signal original). La brillance du son est ainsi augmentée.

ENVELOPPE
Voir ADSR.

EQ
Egaliseur, correcteur.

EXPANDER
Module générateur de sons destiné à être piloté par un clavier maître ou un séquenceur.

EXPANSEUR
Module de traitement du signal permettant d’augmenter sa dynamique.

EXTRACTEUR
Ripper en anglais. Nom donné aux logiciels extracteurs de CD permettant de copier les pistes audio sur le disque dur en format wav ou mp3. Un ripper peut aussi servir à convertir les formats audio les plus fréquents (wav <–>MP3).

FADE IN
Process qui consiste à faire passer le gain d’un signal audio de zéro (silence) à son volume maximum.

FADE OUT
Process qui consiste à faire passer le gain d’un signal audio de son volume maximum à zéro (silence).

FADER
Potentiomètre linéaire servant à doser le niveau d’un paramètre sonore (volume d’une piste, panoramique) ou d’un effet.

FAQ
Frequently Asked Questions. Fichier constitué par un ensemble de questions récurrentes avec leurs réponses.

FEEDBACK
Pratique consistant à réinjecter dans l’entrée d’un effet un niveau plus ou moins important du signal de sortie.

FILTRE
Processeur d’effets permettant de modifier certaines fréquences d’un signal sonore (voir coupe-bande, passe-bande, passe-haut et passebas).

FIR
Finite Impulse Response – Filtre à réponse finie réalisable uniquement en numérique.

FIREWIRE
Standard de port informatique inventé par Apple encore appelé iLink par Sony pour la vidéo numérique ou interface IEEE 1394. Permet le transfert de données à la vitesse de 400 Mbits/s. La version 2.0 IEEE 1394b permet un débit de 800 Mbits/s.

FLIGHT CASE
Caisse de transport résistante aux chocs.

FLUTTER
En acoustique, série d’échos répétitifs très courts générés par des surfaces parallèles.

FONDAMENTALE (FREQUENCE)
Composante la plus basse d’un signal périodique complexe.

FOOTSWITCH
Interrupteur au pied – Se présente sous la forme d’une pédale et se branche dans une prise footswitch.

FREQUENCE
Valeur exprimant en Hertz (Hz) le nombre de cycles d’un phénomène périodique par unité de temps (seconde).

FREQUENCE D’ECHANTILLONNAGE
Vitesse à laquelle un signal audio est découpé. Plus cette fréquence est élevée, plus l’analyse est fine. La fréquence d’échantillonnage doit être supérieure à deux fois la fréquence audio la plus élevée à reproduire – voir échantillonnage.

FREQUENCE DE COUPURE
Dans le paramétrage d’un filtre, cette valeur définit la fréquence au dessus ou au dessous de laquelle le filtre devient actif.

FS
Full scale = pleine échelle ; c’est le niveau maximum infranchissable qu’atteint un signal numérique lorsque tous les bits qui le représentent sont à 1.

FX
Effects – Effet.

FULL DUPLEX
Se dit d’une carte son qui permet de lire et d’enregistrer simultanément des fichiers audio.

GAIN EN DB
Différence entre les signaux de sortie et d’entrée d’un appareil d’amplification :
+ n dB = amplification
– n dB = atténuation

GAPPER
Effet permettant de hacher le son par insertion de silences réguliers et très courts.

GENERAL MIDI (GM)
Cette norme définit 128 sonorités d’instruments (program change) 47 sonorités d’instruments à percussion sur le canal Midi 10 et l’emploi des contrôleurs qui permettent de lire les fichiers Midi (.mid) avec le même son sur les ordinateurs, séquenceurs ou expandeurs.

GS
Norme Midi du constructeur Roland légèrement plus complexe que la norme GM.

HARMONIQUE
Sinusoïde élémentaire multiple entier de la fréquence fondamentale entrant dans la
composition d’un son.

HAUTEUR D’UNE NOTE
Equivalent musical de la fréquence d’une note de musique.

HERTZ (HZ)
Unité de mesure des fréquences ; 1 Hertz = 1 cycle par seconde. Spectre audible : 16 à 20000 Hz.

HIFI
High Fidelity (haute fidélité) – technique de reproduction permettant de restituer les sons dans leur intégralité sans les altérer.

HISS
Souffle (très fréquent sur les bandes magnétiques).

HP
Souffle (très fréquent sur les bandes magnétiques).

HUM
Ronflement (d’alimentation par exemple).

HYPERCARDIODE (MICRO)
Directivité d’un microphone se caractérisant par une réjection maximale des sons provenant des quarts arrière, gauche et droite.

IMPEDANCE
C’est l’équivalent de la résistance pour un courant alternatif. On parle d’impédance d’entrée, de sortie. Elle se mesure en Ohm.

INSERT
Dans une voie de console, un effet de type insert vient s’insérer dans le chemin du signal. Quelques effets d’insert classiques : compresseur, noise gate, distorsion ou égaliseur.

ISOLATION PHONIQUE
Isolation d’un lieu d’écoute de l’environnement sonore extérieur, à l’aide de matériaux isolants dalles flottantes.

JACK
Fiche ou prise mono ou stéréo :
1. un modèle courant de 6,35 mm de diamètre appelé “jack américain”
2. deux modèles miniatures de 3,5 mm et 2,5 mm appelés aussi “mini-jack” (casque, minicassette). Ils sont fragiles et peu fiables

JINGLE
Anglicisme utilisé pour désigner une mélodie courte et accrocheuse servant en général d’annonce musicale, généralement associée à un slogan publicitaire.

JITTER
Dérives temporelles du signal de synchronisation numérique d’un appareil entraînant le décalage des prises ou des restitutions d’échantillons : le signal restitué est déformé.

KEYBOARD
Clavier Midi formé d’un ensemble de touches blanches et noires permettant la commande des instruments ou de certains logiciels par Midi.

KHZ
1 Hz (Hertz) = Unité de mesure de la fréquence
1 KHz = 1000 Hz
1 MHz = 1000 KHz
1 GHz = 1000 MHz

KO
Kilo-octet = 1024 octets.

K7
Abréviation de cassette (audio, vidéo) .

LATENCE
Retard de restitution d’un signal audio généré par un effet, un instrument virtuel ou une interface audio.

LAYER
Couche – Méthode permettant d’empiler plusieurs couches sonores de timbres différents dans un même synthétiseur multitimbral ou dans des synthétiseurs connectés via MIDI.

LE
Limited Edition, Edition limitée – Version allégée d’un logiciel souvent fournie avec un matériel (carte son par exemple).

LEVEL
Niveau (Ex.: niveau sonore).

LFO
Low Frequency Oscillator
Oscillateur générant des basses fréquences afin de moduler divers paramètres d’un son.

LINE IN
ENTREE LIGNE – Entrée de niveau ligne, par opposition au niveau micro. Le niveau ligne est le niveau commun à tous les appareils audio.

LINE OUT
SORTIE LIGNE – Sortie de niveau ligne connectée à l’entrée ligne.

LOOP
Boucle
Lecture répétée d’un son. Constitue la base de fonctionnement de nombreux logiciels destinés au montage sonore ou à la composition musicale.

MD
Mini Disc (format d’enregistrement numérique).

MASTER
1 – Volume général agissant sur le volume de toutes les pistes en même temps et dans les mêmes proportions,
2 – Document réalisé à partir de l’original et lu par la machine de duplication.

MASTERING
Le mastering audio consiste à optimiser le son au moyen de divers procédés comme l’égalisation, la compression et la spatialisation. Le “prémastering” correspond au montage des fichiers audio (ordre de lecture des morceaux du CD, le temps de pause).

MIC
Entrée microphone (sur carte son). Le microphone permet d’enregistrer des sons (voix, instruments). Les microphones livrés avec les cartes audio sont tout juste adaptés aux conversations téléphoniques. Lorsque vous achetez un micro pour un usage très précis comme l’enregistrement d’une voix, d’un violon ou d’une trompette, vérifiez si ses caractéristiques techniques sont bien adaptées.
1. Microphones dynamiques :
Robustes et faciles à utiliser – répandus sur scène mais peu utilisés en studio.
2. Microphones à condensateur :
Sensibles et bien adaptés au studio. Il faut leur fournir une tension d’alimentation appelée alimentation fantôme ou y intégrer une pile. Si votre budget ne prévoit pas l’achat de microphones mais que vous souhaitez obtenir d’excellents résultats, vous pouvez vous adresser à un loueur spécialisé qui vous fournira tous les accessoires nécessaires.

MICRO A CONDENSATEUR
Microphone dont le fonctionnement repose sur la variation de charge d’un condensateur, dont l’une des armatures, mobile, constitue la membrane et réagit aux variations de la pression sonore.

MICRO A ELECTRET
Microphone à condensateur qui utilise un élément porteur d’une charge électrostatique permanente, appelée électret.

MICRO A RUBAN
Microphone dynamique où la membrane (constituée d’un mince ruban métallique) sert de conducteur mobile au sein d’un champ magnétique.

MICRO DYNAMIQUE
Microphone à membrane solidaire d’une bobine qui se déplace dans ‘un champ magnétique. Ce type de micro encaisse bien les sons forts. On l’utilise pour enregistrer la batterie ou les percussions.

MIDI
Musical Instrument Digital Interface Interface numérique pour instrument de musique – Protocole de communication permettant le transfert standardisé d’informations entre instruments de musique ou autres appareils (ordinateurs, tables de mixage).

MIDI IN
Entrée d’un appareil MIDI destiné à recevoir des informations MIDI provenant de la prise MIDI OUT ou MIDI THRU d’un autre appareil MIDI.

MIDI OUT
Sortie d’un appareil MIDI destiné à émettre des informations MIDI vers une prise MIDI IN d’un autre appareil MIDI.

MIDI THRU
Prise MIDI optionnelle fournissant la réplique exacte des données MIDI introduites à la prise MIDI IN d’un appareil MIDI. Cette sortie ne contient donc aucune donnée
générée par l’instrument lui-même.

MIX
Opération de mixage effectuée sur un enregistrement pour ordonner les différents
instruments. Plusieurs techniques peuvent être utilisées : modification des paramètres sonores, application d’effets, découpages.

MIXER
Mélanger 2 ou plusieurs sources sonores.

MOLETTE DE MODULATION
Sur un clavier MIDI cette molette est située à gauche juste à côté de la manette de pitchbend. En l’activant, on obtient un effet de modulation sur la note jouée.

MONITOR
Petite enceinte de studio amplifiée ou non, permettant l’écoute – Sa réponse en fréquences doit être très linéaire.

MONITORING
Partie d’une console d’enregistrement permettant le contrôle du retour des pistes d’un enregistreur pendant et après leur enregistrement.

MP3
Abréviation de MPeg-1 Audio Layer III. Format de fichier sonore caractérisé par un taux de compression très élevé. A titre indicatif un fichier wav QCD occupe environ 12 fois plus de place. Si le résultat global d’un fichier MP3 est acceptable et plutôt intéressant pour le Web, la qualité obtenue est toutefois loin de celle d’un fichier non compressé.

MP3 PRO
Evolution du format MP3, le MP3 Pro génère des fichiers qui occupent deux fois moins de place que le MP3 classique.

MULTITIMBRAL
Capacité d’un instrument de créer et de jouer simultanément de multiples sonorités d’instruments en affectant un timbre différent à chacune de ses voies ainsi qu’un canal MIDI différent.

MULTITRACK
Multipiste.

MUTE
Sourdine – Permet de couper le volume d’une ou de plusieurs pistes d’un séquenceur de façon à ne jouer que la sélection restante.

NATIF
Qualifie un logiciel qui a été écrit avec un code compilé précisément selon les spécifications du processeur qui va exécuter le logiciel.

NIVEAU HAUT-PARLEUR
Niveau du signal envoyé par un amplificateur de puissance à un haut-parleur (quelques dizaines de volts).

NIVEAU LIGNE
Signal de niveau nominal égal à -10 dBV pour le matériels grand public et +4 dBu pour les matériels professionnels.

NIVEAU MICRO
Signal de niveau faible délivré par un micro devant être considérablement amplifié pour atteindre le niveau ligne.

NOISE
Bruit
L’outil de nettoyage est appelé denoiser.

NOISE GATE
Matériel ou logiciel permettant de réduire le souffle en l’absence de modulation.

NOISE SHAPING
Procédé consistant à rajouter un bruit de faible niveau à un signal haute résolution afin de réduire sa résolution dans les meilleures conditions possibles, sans perdre trop de détails ni de qualité.

NORMALISATION
Opération permettant d’augmenter le niveau d’un signal numérique jusqu’à l’extrême limite permise par la quantification soit 0 dB FS. Un son normalisé à 0 dB signifie que le volume le plus élevé d’un échantillon sera porté à sa valeur maximum sans saturation. Le volume des passages les plus faibles sera aussi augmenté dans les mêmes proportions. Globalement, le son apparaît plus fort.

NOTCH (FILTRE)
En audio, il s’agit d’un filtre coupe-bande relativement étroit mais présentant une forte atténuation (-40 dB). Ces filtres sont très utiles pour supprimer des fréquences précises comme 50 ou 60 Hz.

NUMERISATION
Voir échantillonnage et quantification.

NYQUIST (FREQUENCE DE)
La fréquence de Nyquist est la fréquence théorique maximale d’un signal à échantillonner. Elle est égale à la moitié de la fréquence d’échantillonnage.

OVERDUB
Ajouter une nouvelle partie musicale sur une partie existante ou remplacer celle-ci par une autre dans un séquenceur ou à l’aide d’un magnéto multipiste.

OVERLOAD
Surcharge.

PAIRE TORSADEE
Câble constitué de deux conducteurs isolés torsadés ensemble afin de réduire les interférences (surtout lignes symétriques).

PAN
Panoramique – Balance droite gauche – Dans un système stéréo, ce réglage permet le placement des sons dans l’espace stéréo.

PASSE-BANDE
Filtre ne laissant passer qu’une plage de fréquences (association d’un filtre passe-bas et d’un filtre passe-haut).

PASSE-BAS
Filtre ne laissant passer que les fréquences inférieures à la fréquence de coupure (utilisé généralement pour ne laisser passer que les basses fréquences).

PASSE-HAUT
Filtre ne laissant passer que les fréquences supérieures à la fréquence de coupure (utilisé généralement pour ne laisser passer que les hautes fréquences).

PATTERN
Phrase rythmique comportant quelques mesures réalisée avec un séquenceur ou une boîte à rythmes.

PEAK
Crête.

PHASER
Effet qui produit un déphasage du signal audio créant des variations du timbre original.

PITCH
Hauteur d’une note de musique.

PITCH-BEND
Contrôle situé sur la gauche d’un clavier MIDI, juste à côté de la molette modulation. Désaccorde la ou les notes jouées vers le bas ou vers le haut.

PITCH-SHIFTING
“Décalage de hauteur” Dans certains logiciels audio cette fonction permet de faire varier la hauteur originelle d’un son sans changer sa durée. L’opération inverse est le time-stretching.

PFL
Pre Fader Listening : Sur une table de mixage, écoute prélevée avant fader.

PIANO ROLL
Mode d’affichage dans un séquenceur MIDI dans lequel les notes sont représentées par des rectangles, de longueur variable selon leur durée, disposés vis-à-vis d’un clavier de piano vertical.

PLAYLIST
Liste de lecture – Permet la lecture d’une suite de fichiers dans un ordre préalablement défini. On réalise ainsi des montages audio ou des Mix virtuels.

PLEURAGE
Variations lentes de la vitesse de défilement d’un magnétophone, tourne disque ou CD.

PLUG-IN
Petit logiciel additionnel qui vient se brancher (plug) sur une application hôte – Dans un logiciel audio de nombreux effets et traitements peuvent ainsi être ajoutés, en particulier si celui-ci reconnaît les plug-ins DirectX ou VST.

POP
Bruit caractéristique qui se produit sur certaines consonnes lorsque l’on parle trop près d’un microphone.

POST FADER (DEPART)
Envoi d’un signal transitant dans une voie vers un départ auxiliaire en le prélevant après le fader agissant sur le niveau de départ. En général utilisé pour attaquer un générateur d’effets.

POTENTIOMETRE
C’est une résistance variable qui permet d’ajuster certains paramètres. Les potentiomètres peuvent se présenter sous forme rectiligne, dans ce cas on les appelle fader mais on trouve aussi des potentiomètres rotatifs (gain, égaliseur).

PREAMPLI PU
PU = pick-up
Préamplificateur permettant d’adapter le niveau et l’impédance d’une cellule phono, ainsi que de lui appliquer la correction RIAA. On dit aussi préampli phono.

PRE FADER
Envoi d’un signal transitant dans une voie vers un départ auxiliaire en le prélevant avant le fader, dont la position est donc sans incidence sur le niveau. En général utilisé pour envoyer le signal vers un système de retours de scène.

PRESET
Dans un logiciel audio, il s’agit d’un réglage mis en mémoire à l’origine par le constructeur. Les outils de traitement sont fournis avec des réglages d’usine qui permettent d’obtenir des résultats immédiats sans devoir trop chercher les réglages. L’utilisateur peut aussi conserver ses propres configurations pour les rappeler aisément à tout moment (sauvegarde des paramètres de réglage d’un effet, denoiser, declicker).

PSYCHO ACOUSTIQUE
Science consacrée à l’étude et à la mesure de la perception auditive.

QCD
Qualité CD
Echantillonnage 44,1 KHz – 16 bits – stéréo.

QUANTIFICATION
Lors de l’échantillonnage, le convertisseur analogique/numérique prélève n fois par seconde (voir fréquence d’échantillonnage) un échantillon de son. Il effectue ensuite une mesure du signal électrique entrant afin de le représenter par un nombre binaire (voir résolution). On dit que le signal est alors quantifié.

RACK
Mot anglais signifiant “râtelier”. Un rack est une baie permettant de regrouper des appareils de même largeur. Le standard international est de 19 pouces (483 mm).

RAPPORT SIGNAL / BRUIT
Signal/Noise – S/N – S/B – Tous les signaux audio passant par des circuits électroniques comportent des bruits parasites plus ou moins importants (souffle, ronflette d’alimentation). Le rapport Signal/Bruit indique donc la proportion de signal utile par rapport au bruit; il doit être le plus élevé possible.

RCA
Ou CINCH – Connecteur utilisé en audio et en vidéo pour faire transiter un signal entre deux appareils, via un câble coaxial (ex :chaîne Hi-Fi) – Plus fiable que le mini jack.

RECORDING LEVEL
Niveau d’enregistrement Dans les logiciels destinés au traitement audionumérique, on le visualise sur une échelle graduée en décibels (dB FS) Le niveau 0 dB correspond au niveau maximal quantifiable autorisé par le convertisseur de la carte audio. Si ses capacités sont dépassées, on obtient alors une saturation numérique (clip) se traduisant par un écrêtage du signal.

RELEASE
Dans le schéma graphique de l’enveloppe d’un son, le release correspond à la chute du son jusqu’à son extinction totale.

RESAMPLING
Opération consistant à ré-échantillonner un fichier audio à une fréquence différente (ex. : 44100 Hz –> 22050 Hz). Frq inférieure à celle d’origine : gain de place en RAM ou sur disque dur, réduction de la bande passante Frq supérieure à celle d’origine : améliore la qualité de transposition mais lesfichiers occupent alors plus de place.

RESOLUTION
La résolution d’un convertisseur A/N correspond au nombre de valeurs possibles pour représenter une donnée numérique. Le codage peut être effectué sur 8, 16, 20 ou 24 bits. 8 bits : 2 puissance 8 valeurs = 256 valeurs possibles 16 bits : 2 puissance 16 valeurs = 65.536 valeurs possibles 24 bits : 2 puissance 24 valeurs = 16.777.216 valeurs possibles Une résolution de 24 bits offre 256 fois plus de valeurs qu’en 16 bits.

REVERBERATION
Reverb – Effet dû à la réflexion d’une onde sonore sur les surfaces qu’elle rencontre (sol, murs, plafond, meubles). Permet de simuler des espaces sonores.

REWIRE
Câble virtuel permettant de faire communiquer les données MIDI ou audio entre 2 applications compatibles.

RIAA
Lorsqu’un tourne disque est relié à l’entrée “phono” d’un ampli, le son subit une correction de fréquences selon une courbe dite RIAA qui n’est utile que pour des disques gravés suivant cette norme. Lorsqu’il s’agit d’enregistrements anciens cette correction de fréquences peut être supprimée en appliquant un filtre dit “anti-RIAA” qui correspond à la courbe inverse.

RJ11 – RJ45
RJ11 : Connecteur modulaire 4 points type téléphone AT&T.
RJ45 : Connecteur modulaire 8 points type réseau informatique.

RIPPER
voir extracteur.

SAMPLE
1 – Elément sonore résultant de la numérisation d’un son,
2 – Autre nom donné à un extrait de fichier audio (voix, instrument, sons divers).

SAMPLE RATE
Fréquence d’échantillonnage.

SEQUENCEUR AUDIO
Logiciel de composition musicale ou de montage sonore permettant de mixer des échantillons sonores.

SFX
S = Special
FX = correspond à la prononciation du mot anglais “effects”
Egalement employé dans le sens Sound Fx (effets sonores).

SIGNAL NUMERIQUE
Signal échantillonné dans le temps et quantifié en amplitude.

SON
Déplacement d’une onde dans l’air, qui varie en fréquence (grave/aigu), et en amplitude (fort/faible).

S/PDIF
Format de prise numérique dans le milieu grandpublic. Transporte 2 canaux sous forme optique ou électrique asymétrique (cincle).

SPEAKON
Connecteurs 4 et 8 broches, principalement disponibles sous la marque NEUTRIK®. Ils sont exclusivement réservés aux connexions des liaisons haut-parleur.

SPECTRE
Ensemble des fréquences contenues dans un signal. Le spectre sonore correspond à l’ensemble des sons perçus par l’oreille humaine (16 Hz – 20 KHz).

SUB-WOOFER
Enceinte également appelée caisson de graves utilisée dans les systèmes 4.1 et supérieurs. Le caisson est spécialisé dans la reproduction des fréquences les plus graves. A placer où l’on veut en raison de sa non-directionnalité.

SURROUND
Désigne les enceintes situées à l’arrière dans une configuration 4.0 ou supérieure.

SUSTAIN
Dans le schéma graphique de l’enveloppe d’un son, le sustain désigne la période durant laquelle le son atteint un niveau stable.

TAG
Les tags permettent d’enregistrer directement des informations dans un fichier audio. Pour les fichiers MP3, il s’agit principalement du titre du morceau, du nom de l’artiste, du genre musical ou du titre de l’album. Les fichiers WAV peuvent contenir un plus grand nombre d’informations techniques concernant par exemple les conditions de prise de son (metadata , métadonnées).

TEMPO
Vitesse d’exécution d’un morceau .Les trackers et de nombreux logiciels audio mesurent cette vitesse en BPM.

TEMPS REEL
Caractérise un système dans lequel le traitement du signal est effectué sans retard perceptible.

TIME STRETCHING
Modifie la durée d’un son sans modifier sa hauteur. L’opération inverse est le pitch-shifting.

TRACK
Piste.

TRACKER AUDIO
Séquenceur audio – Logiciel permettant de mixer des samples sur un nombre variable de pistes. Fonctionne généralement suivant le principe du glisser/déposer ou en utilisant des outils de dessin.

TRANSPOSER
Transposer – Décaler une note vers l’aigu ou le grave.

TWEETER
Haut-parleur de petit diamètre pour la reproduction des fréquences aiguës.

UNBALANCED
Asymétrique.

UNISSON
Deux ou plusieurs instruments jouant simultanément les mêmes notes jouent à l’unisson.

VIRGULES SONORES
Dans le montage d’un spot d’annonce radio, on peut ponctuer la voix off en plaçant de part et d’autre une virgule in et une virgule out . Les virgules sont représentées par des SFx, des bruitages et quelques notes de musique qui doivent coller à l’esprit du spot. Pour créer des virgules, on peut utiliser différentes sortes de sons électroniques comme des sweeps , wooshes, swishes …

VU-METRE
Indicateur de volume (un par voie en stéréo).

.WAV
Format standard des fichiers sonores pour les ordinateurs PC fonctionnant sous Windows.

WAVE
Onde.

WMA
Windows Media Audio – Format de compression créé par Microsoft pour concurrencer le MP3. Ce format reste moins répandu car les baladeurs ou les lecteurs de salon ne le gèrent pas.

WORD CLOCK
Signal de synchronisation numérique destiné à synchroniser les horloges mères d’appareils numériques raccordés entre eux par leurs interfaces numériques. Cette horloge permet de faire coïncider les fréquences d’échantillonnage des appareils numériques dans des opérations de mixage ou de synchro de différentes sources numériques.

XG
Standard Yamaha – Extension compatible de la norme General MIDI .

XLR
Les connecteurs XLR existent en 3, 4, 5, 6, 7 points, mais les liaisons audio analogiques professionnelles sont surtout réalisées par des XLR 3 broches. Les principaux constructeurs de connecteurs XLR sont NEUTRIK®, CANNON®, SWITCHCRAFT®.