Lors du mixage de tes pistes, il est primordial de bien régler tes niveaux. C’est la toute première étape du mix.
Ces réglages te permettent de prioriser et d’harmoniser les pistes entre elles.
De plus, ils permettent également d’éviter certains problèmes majeurs telle que la saturation du bus Master
Bien évidemment, les réglages de niveaux sont à effectuer sur chacune des pistes de ta track.

Gains

Le travail sur les gains des différentes pistes de ta track est la première étape du mixage audio.
Il te permet d’adapter ton mix global pour le mastering en optimisant les valeurs de crête.
Pour cela, tu aura besoin de la fonction “Trim” de ton DAW (ou d’un plug-in te permettant de gérer le gain que tu placeras en premier insert de chaque piste).

Tu auras également besoin d’un vu-mètre.
La plupart des DAW en proposent déjà un par piste mais au besoin, tu peux également te servir d’un plug-in.

Procédé de base (pistes principales)

  • Place le fader de volume de chacune des pistes de ton projet à 0 dB
  • Place le panoramique de chaque piste au centre
  • Active la fonction “peak hold” de ton DAW
  • Lance une lecture complète de ton projet.
    Grâce à la fonction peak hold, tu connaîtras ainsi la valeur de crête la plus haute pour chacune des pistes une fois la lecture terminée.
  • Ajuste le Trim (ou gain) des pistes ayant un facteur de crête élevé pour que la plus haute crête de chacune d’entre elle atteigne -12dB.
    Le facteur de crête est la différence entre la valeur du niveau moyen de la piste et sa valeur de crête la plus haute.

Procédé de base (pistes secondaires)

  • Place un vu-mètre sur le bus master et définit le 0 à -18dB
  • Joue chaque piste en solo et ajuste son Trim (Gain) pour que le volume du master n’outrepasse pas le 0 dB
  • Une fois fini de traiter toutes les pistes, tu peux supprimer le vue-mètre du bus master
Après avoir ajusté toutes les pistes de ton projet, tu devrais obtenir un niveau de crête maximal d’environ -6dB sur le bus master.
Cette marge te permettra de travailler ton mix, sans encombre, lors de l’étape de mastering (voir Mastering).
Si tu perçois certains défauts dans ton mix après cette étape, reviens sur ta composition mais ne touche pas aux réglages effectués.

Panoramique

Le panoramique est un réglage permettant de définir la position stéréo gauche/droite du signal sortant d’une piste.
On règle généralement le panoramique des pistes une fois les réglages de gain effectués.
Dans une track, toutes les pistes ne sont pas positionnées à gauche ou à droite de l’espace.
En effet, les pistes principales comme un Kick ou une Basse, par exemple, restent au centre et ne nécessitent pas de réglage de panoramique.

Procédé de base

  • Mute les pistes principales (kick, bass, snare, voix, etc…)
  • Positionne le fader de volume des pistes non mutées au même niveau
  • Lance la lecture de ta track
  • Teste le panoramique gauche droite de chaque piste à l’oreille et place chacune d’entre elles sur la position qui rend le mieux selon toi.

Niveaux de volume

Les réglages des niveaux de volume apportent de la cohésion à l’ensemble de la track.
Ces derniers te permettent de discerner chaque piste au sein de l’ensemble du projet.
C’est la dernière étape avant d’entamer les différents traitements du mixage audio.

Procédé de base

  • Définis ton écoute en mono (pour éviter d’être influencé par les réglages de panoramique)
  • Sélectionne la (les) piste(s) qui doit être la plus en avant de ton mix et abaisse le fader de volume à -3dB.
    Une fois fais, ne touche plus à ce(s) volume(s), cela te permettra de garder de la marge pour l’automation (voir Automation) et de préserver le gain pour l’étape de mastering (voir Mastering)
  • Règle les volumes des autres pistes en fonction de cette (ces) piste(s).
    Pour ce faire, procède piste par piste en abaissant complètement le volume et en remontant petit à petit ce dernier jusqu’à trouver la valeur idéale.
Si une piste sonne trop bas, ne touche pas au volume de la piste principale.
Baisse le volume des autres pistes en fonction de celle-ci pour qu’elle soit audible correctement dans l’ensemble.